Cession Commerce

Reprendre un fonds : la marche à suivre

Par Sophie MENSIOR - Le 03 / 12 / 2012
Suivre sur Twitter

Sommaire

L'évaluation en question

Comment donner une valeur à une affaire ? Différentes méthodes existent. La plus connue est celle qui consiste à appliquer un pourcentage sur le chiffre d’affaires. « Un peu ancienne, elle commence à tomber en désuétude. Aujourd’hui, ce qui fait la valeur d’un fonds de commerce, c’est sa rentabilité », estime Gaylord Graveleau, gérant d’Itransaction, une structure du groupe Strego dédiée à la cession et acquisition de commerce et petites affaires artisanales.
Par cette méthode, il s’agit d’aboutir à un excédent brut d’exploitation retraité multiplié par un coefficient entre 3 et 4, ce qui donne une valorisation économique de l’entreprise.
Il faut également prendre en compte les valeurs du marché, c'est-à-dire les transactions récentes comparables (par une recherche dans la presse spécialisée ou auprès des syndicats professionnels). « Idéalement, il faut faire évaluer l’entreprise par un expert-comptable, et ne pas prendre celui du vendeur », conseille Mélanie Tisserand Le Guilloux, expert-comptable au cabinet EMS Audit.
L’évaluation va servir à fixer un prix de départ mais il ne faut pas oublier que le prix résulte avant tout de la rencontre entre l’offre et la demande, qui va varier selon les secteurs d’activité. C’est bien la loi du marché qui va s’appliquer.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises