Cession Commerce

Reprendre un fonds : la marche à suivre

Par Sophie MENSIOR - Le 19 / 12 / 2016
Suivre sur Twitter

Analyser sérieusement l'affaire

Pour reprendre un fonds, vous devrez procéder à une série de diagnostics (commercial, humain, juridique et financier). Sans oublier de vérifier que son emplacement est en adéquation avec l’activité que vous envisagez et qu’il correspond bien à vos attentes personnelles.
 
Reprendre un fonds de commerce est une opération qui ne s’improvise pas. Ceux qui se lancent  dans une telle démarche devront bien s’y préparer et effectuer toute une série de diagnostics avant de conclure définitivement son rachat.

« La bonne affaire n’existe pas », déclare en préambule Olga Romulus, expert-comptable au sein du cabinet Fiducial. Le repreneur devra plutôt trouver une cible, qui corresponde à son projet personnel et à son mode de vie. S’il était salarié auparavant, il doit savoir que cette démarche représentera beaucoup d’heures de travail, -on sera loin des 35 heures, mais plutôt à 70 h-, surtout quand on se lance dans le commerce, où les amplitudes horaires sont vastes. De même si l’on envisage de travailler en couple, comment vont s’organiser les journées de travail, le mercredi…Le couple résistera-il à cette nouvelle étape, où se mêlent vie privée et vie professionnelle ?

« Il est conseillé d’étudier plusieurs opportunités avant de se lancer mais surtout de ressentir une vraie adéquation entre le fonds et ses attentes personnelles », renchérit Antoine Guiot, expert-comptable au sein du groupe Strego. L’entreprise doit correspondre au repreneur, car il y a des affaires qui conviennent à certaines personnes et pas à d’autres….D’autant que dans la phase de financement, les banques vont regarder si le repreneur a bien le profil adapté à l’affaire qu’il convoite.
page précédentePage précédentePage suivantepage précédente

< Retour à la liste

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises