Cession Commerce

Réussir ses premiers mois après la reprise d'un fonds

Par Sophie MENSIOR - Le 30 / 10 / 2006
Suivre sur Twitter

Réussir ses premiers mois après la reprise d'un fonds La reprise de commerce résulte d’une réflexion minutieuse.Quelle que soit l’activité choisie, on assiste souvent, dans les premiers temps, à une période de flottement. Il est souhaitable qu’elle dure le moins longtemps possible. Le nouveau commerçant ne doit rien négliger car les premiers mois sont essentiels : ils conditionneront l’avenir de votre magasin.

Reprendre un fonds suppose que vous connaissiez  bien votre entreprise. Pour parfaire votre compréhension de son fonctionnement et maintenir les avantages commerciaux auprès des fournisseurs, il est vivement conseillé de se faire accompagner par le cédant.

Dans bien des cas, ce dernier est favorable à ce que vous lui proposiez. "Il vend une page de sa vie en plus d’une activité économique", certifie Bran Billand-Pellet, de la Ccip. L’intérêt pour le repreneur est double : mieux connaître le fonctionnement de l’entreprise pour ne pas subir de perte de CA au démarrage et être présenté à la clientèle:"C’est une manière de la rassurer sur le maintien de la qualité et des services", ajoute-t-il.

Valider les produits phares

Réussir ses premiers mois après la reprise d'un fonds

A l'inverse, il faut signifier le changement de propriétaire lorsque l'affaire n'est pas florissante ou le magasin insalubre : “Il y avait des chiens, chats et cafards. Il a fallu nettoyer et communiquer pour bien montrer que le patron avait changé”, témoigne Patrick Buteaux, qui a repris une librairie-papeterie-presse à Epinay-sur-Seine.

Il est crucial de se faire connaître par tous les moyens. Rejoindre un groupement de commerçants permet de mieux comprendre la ville et ses habitants, d’échanger des informations avec d’autres confrères, de participer à des opérations collectives de promotion.

Pour piloter son commerce, l'informatisation est indispensable. “L’objectif est de savoir quels sont les articles qui tournent le mieux, résume Bran Billand-Pellet. Les outils de gestion permettent de piloter les ventes au quotidien.”

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises