Cession Commerce

S'installer en centre-ville

Par Sophie MENSIOR - Le 16 / 09 / 2019
Suivre sur Twitter

Sommaire

Rééquilibrer centre-ville et périphérie

 « Mais attention, il ne faut pas trop attendre du plan Action cœur de Ville », estime Jean-Pierre Lehmann. « Il faut d’abord remettre de l’emploi, du pouvoir d’achat, du logement et après on pourra remettre des commerces. C’est un travail, qui va être long… », ajoute-t-il. Une chose est sûre : pour qu’un commerce vive, il faut des clients. Il faut même que ceux-ci aient un certain pouvoir d’achat pour consommer dans les commerces de proximité, notamment dans les commerces de bouche.

De nouvelles dispositions législatives visent aussi à rééquilibrer centre-ville et périphérie. Par exemple, la loi Notre (Nouvelle organisation territoriale de la République) prévoit des transferts des communes vers les communautés de communes et communautés d’agglomérations, notamment en matière de développement économique et de promotion du tourisme. Ce qui doit permettre un développement du commerce plus équilibré sur un territoire. Par ailleurs, la loi Elan instaure pour le préfet de département la possibilité de suspendre un projet commercial en périphérie d’un centre-ville en difficulté. Elle incite aussi les porteurs de projet à investir dans les centres-villes grâce à une dispense d’autorisation d’aménagement commercial.

La revitalisation des centres-villes nécessite d’avoir à la fois une vision globale et une action locale. Il s’agit en quelque sorte de remettre de l’humain dans l’urbain. Pour cela, il faut que tous les acteurs de la ville œuvrent ensemble, avec une vision commune.
 

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises