Cession Commerce

Se lancer en zone rurale

Par Sophie MENSIOR - Le 15 / 10 / 2018
Suivre sur Twitter

Sommaire

Qualité de vie et dynamisme économique

Sans surprise, les néo-ruraux s’installent avant tout dans les régions où coexistent une bonne qualité de vie et un réel dynamisme économique. Ainsi le nord-ouest de la France arrive en tête : 38 % des néo-ruraux y sont installés. Ils sont aussi surreprésentés dans le sud-ouest (21 %, contre 15 % de l’ensemble des ruraux).
Dans ce contexte, si l’on a des attaches ou des racines dans la région où l’on souhaite s’installer, il sera peut-être plus facile de s’intégrer, même si cela ne marche pas à tous les coups…
« Ce qui est le plus important, explique Laurence Piganeau, c’est la capacité de la personne à s’intégrer ». C’est-à-dire qu’elle ne doit pas faire preuve d’arrogance. L’inauguration de son commerce pour se faire connaître sera une bonne initiative …Autres conseils pour être dans une démarche positive d’insertion : faire partie des associations locales (club d’entrepreneur…), participer à des fêtes locales, faire du sport…Bref, ne pas rester en retrait.
D’autant que ces nouveaux arrivants sont attendus au tournant, et n’ont pas le droit à l’erreur. Bien souvent, ils seront jugés dès le premier mois. Surtout, les porteurs de projet doivent savoir que cette implantation prendra du temps, l’intégration peut durer jusqu’à deux ans.
Quand le projet est bien préparé et bien accompagné, il faut environ 12 à 24 mois pour qu’il se concrétise, auxquels il faut  ajouter la même durée  pour connaitre sa viabilité.
 

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises