Cession Commerce

Trouver des financements

Par Sophie MENSIOR - Le 13 / 06 / 2016
Suivre sur Twitter

Sommaire

Diversifier ses sources

Pour reprendre un commerce ou une affaire artisanale, vous devrez bâtir un plan de financement, qui comprendra divers éléments. A côté des moyens traditionnels se développement de nouvelles formules, comme le crowdfunding, appelé encore financement participatif.
 
Une fois que vous avez trouvé l’affaire de vos rêves et élaboré un plan de reprise, vous allez devoir trouver les capitaux nécessaires au financement de votre projet. Plusieurs sources vont pouvoir être mobilisées qui pourront être combinées entre elles, selon la taille et la nature de celui-ci.

De façon très schématique, on peut dire que les principales sources sont l’épargne personnelle, le prêt bancaire que l’on peut compléter par différentes aides et subventions, et prêts d’honneur. Par ailleurs, de nouvelles sources, comme le financement participatif (ou encore appelé crowdfunding) , font leur apparition. Même si elles sont encore peu utilisées dans le commerce ou l’artisanat, elles ne sont pas à négliger et peuvent être utilisées dans certains cas de figure.

A noter aussi pour financer la reprise d’une affaire, la formule du crédit-vendeur. Il s’agit d’une offre de paiement échelonné d'une partie du montant de la cession, qui est  faite par le cédant. Généralement, celle-ci aide le repreneur à financer son stock ou à boucler un financement difficile en raison de ses moyens limités. Cette formule est fondée sur une relation de confiance entre le cédant et celui qui reprend (c'est souvent le cas quand l'entreprise artisanale est reprise par l'employé lors du départ à la retraite de son patron). Le cédant peut prendre des garanties sur le prêt effectué en demandant un cautionnement.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises