Cession Commerce

Christian Carisey, directeur du réseau des NMPP

Par Sophie Mensior - Le 02 / 03 / 2009

En 2007, les Nouvelles messageries de la presse parisienne (NMPP) ont lancé le plan Défi 2010, qui vise à soutenir les ventes de la presse. Le directeur du réseau, Christian Carisey, fait le point à mi-parcours.

Christian Carisey, directeur du réseau des NMPP

« Nous souhaitons attirer de nouveaux professionnels vers le métier de diffuseur de presse »

Comment comptez-vous développer les ventes de la presse ?
Leur développement passe par un certain nombre de chantiers, dont le réseau de points de vente. Pour cela, il faut aller au-devant des consommateurs, au-delà du commerce traditionnel, et s’implanter dans l’univers alimentaire et non alimentaire. Pour autant, le réseau de proximité reste la colonne vertébrale, avec une attention toute particulière accordée aux spécialistes presse, qui se situent à l’intérieur des grandes villes.

Quels types d’action envisagez-vous de mettre en œuvre pour les soutenir ? Par une action sur leur rémunération. En 2007, elle était de 15 % (sauf dans les grandes villes et à Paris, où elle était de 18 %). L’objectif est de faire en sorte que ces spécialistes presse touchent, dès 2009, entre 20 et 25 %. Et par une action sur les pratiques du métier. Tout d’abord, en plafonnant les quantités reçues, en fonction de l’historique des ventes. Car les diffuseurs de presse sont souvent confrontés à un trop grand nombre de titres, en trop grande quantité. Et en leur proposant une offre adaptée, qui tienne compte de la capacité d’exposition du point de vente, et de sa clientèle.
L’objectif est de redynamiser le réseau existant et d’attirer de nouveaux professionnels vers ce métier. 

Où en est-on de l’ouverture des points de vente ?
En 2008, nous sommes restés dans une dynamique de création, avec un solde positif de 98 points de vente supplémentaires. Cependant, il y a eu plus de fermetures que ce que nous avions prévu, en raison de la crise économique et financière. 

Quelles sont vos prévisions pour 2009 ?
Nous espérons stabiliser les fermetures. Nos objectifs sont de créer plus de 1 300 points de vente. Pour cela, nous avons 3 pistes : continuer à créer des points de vente de proximité, s’implanter dans l’univers des grandes et moyennes surfaces (GMS) et des enseignes culturelles, et développer des points de vente de complément.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises