Cession Commerce

Christian Castriseanu, président du club des managers de centre-ville

Par Sophie Mensior - Le 03 / 10 / 2011

Ouvrir un commerce est une démarche qui comporte différentes étapes, qui vont se dérouler sur plusieurs mois. Christian Castriseanu, qui vient d'être réélu pour la troisième fois président du Club des managers de centre-ville, nous explique les grandes lignes de ce processus.

Christian Castriseanu, président du club des managers de centre-ville

« On est commerçant par vocation, par envie, mais jamais par défaut d'autre chose »

Comment le porteur de projet peut-il choisir son créneau ?
Il doit être fonction de ses aspirations (passions, hobbies, intérêts), que le porteur fera partager à ses clients. On appelle cela « l’amour du produit ». De sa capacité d’investissement personnel, certains créneaux sont plus exigeants que d’autres (restauration, métiers de bouche, services la personne). De sa capacité d’investissement financier, certains créneaux  sont plus gourmands que d’autres et nécessite de disposer d’un capital de départ conséquent (crédit bancaire compris).

Y a-t-il ou non des créneaux porteurs, si oui lesquels ?
Tous les créneaux sont porteurs à partir du moment où ils correspondent à un besoin des consommateurs. Les années 80 ont porté les hypers/supers, les années 90, les activités de l’équipement de la maison et de la personne. Les années 2000 ont marqué le grand boom des agences immobilières et des activités de la santé/beauté. Les années 2010 marquent le grand retour des concepts alimentaires, de la restauration, des services à la personne, des activités culture et loisirs.
Le commerce doit se réinventer tous les jours et s’adapter aux modes de vie des consommateurs : choix, prix, gain de temps, plaisir, satisfaction des besoins.
Le futur commerçant doit observer son environnement très attentivement et s’assurer d’avoir un « réservoir » de clientèle suffisant pour pérenniser son entreprise.
 
Quels sont les conseils à mettre en pratique, les écueils à éviter ?
Il faut d’abord se connaître, la vie de commerçant implique de grandes transformations dans la vie personnelle. On est commerçant par vocation, par envie, mais jamais par défaut d’autre chose. Il faut également s’informer sur le marché, les clients, les tendances de consommation, l’évolution des modes de vie.
Par ailleurs, il faut connaître son environnement : les commerces déjà implantés dans le créneau choisi, le dynamisme de la ville, les acteurs locaux de la création. Et construire son projet : monter son dossier (profil du créateur, le marché, le concept, le business plan, les conditions juridiques). Etre conseillé tout au long du processus de création, tenir scrupuleusement le tableau de bord commercial et financier tout au long de la vie de son projet sont des conditions essentielles pour lancer et pérenniser l’activité.
 
Que faut-il savoir lorsque l’on veut ouvrir un commerce ?
On peut estimer le temps de création d’un commerce à 9 mois (de l’idée au dossier de création, de l’obtention du prêt bancaire au choix du local, des démarches administratives aux travaux d’ouverture). Les acteurs locaux permettent de conforter ses choix mais le créateur reste le seul maître de ses décisions.
Une fois le commerce ouvert, le commerçant doit se faire connaître de son environnement : inauguration, publicité dans les supports locaux (magazine de la ville), vitrine attractive, réseaux sociaux, site Internet, participation aux actions collectives (via l’association des commerçants)…1 à 2 années d’exercice sont nécessaire pour asseoir son implantation.

Un dernier message ?
Le petit « plus »: identifier le manager de ville dans la commune sélectionnée permet de disposer d’informations essentielles sur le tissu local, les comportements des consommateurs, l’activité associative, les interlocuteurs de la création, les services de la mairie, les compagnies consulaires…et de faciliter l’intégration du commerçant dans la ville.
 

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises