Cession Commerce

Emilie Vasseur, Conseillère à la Chambre de commerce et d'industrie de Paris pour la délégation Val de Marne

Par Jean Couderc - Le 19 / 09 / 2006

Conseillère à la Chambre de commerce et d'industrie de Paris pour la délégation Val de Marne, Emilie Vasseur attire l'attention des repreneurs sur la nécessité d'être bien entouré.

Emilie Vasseur, Conseillère à la Chambre de commerce et d'industrie de Paris pour la délégation Val de Marne

« Il faut prendre son temps avant de recruter »

Quelle importance doit-on conférer au personnel dans la réussite d'un commerce ?
Rappelons d'abord que l'acquéreur doit reprendre le personnel existant et donc essayer de composer au maximum avec lui en reconnaissant, si le commerce marchait bien, son importance dans la réussite. Il faut comprendre que l'on ne peut pas développer son affaire si l'on ne sait pas déléguer.

Comment faut-il procéder pour réussir son recrutement ?
Il est primordial de ne pas se presser. Un mauvais recrutement peut impacter les résultats de l'entreprise. Il vaut mieux ne pas embaucher que prendre des gens qui ne conviennent pas. Le bon employé est celui qui va réussir les activités requises pour le poste. D'où la nécessité de bien le définir en amont.

Quelles sont les difficultés les plus couramment rencontrées ?
Elles sont avant tout financières. Nombreux ressentent le besoin de recruter mais hésitent devant le poids des charges sociales. A ce sujet, les temps partiels et le CNE sont de bonnes alternatives. La difficulté provient également du changement de mentalité des salariés.

C'est à dire ?
Ils ont intégré leur valeur sur un marché qui souffre cruellement de main d'oeuvre. Leur sentiment d'appartenance est moins fort et ils n'hésitent pas à aller voir ailleurs si la rémunération est supérieure. Pour s'assurer de leur fidélité, il est important, en sus du salaire, de faire en sorte que les employés se sentent associés au développement de votre affaire.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises