Cession Commerce

François Teilary, Président de la chambre régionale de l'UNDP (Diffuseur de presse)

Par Jean Couderc - Le 14 / 05 / 2007

Président de la chambre régionale Sud-Ouest de l'Union nationale des diffuseurs de presse (UND), François Teilary estime urgent que les professionnels retrouvent une certaine maîtrise sur leurs stocks.

François Teilary, Président de la chambre régionale de l'UNDP (Diffuseur de presse)

« Il faut une rationalisation des approvisionnements pour retrouver un assortiment cohérent »

Comment votre profession de diffuseur de presse a-t-elle évolué ?
Le nombre de références a explosé. Personnellement, j'ai du agrandir mon point de vente pour accueillir les nouveaux titres, ainsi que les cadeaux, la papeterie et les souvenirs. L'arrivée du multimédia, CD et DVD principalement, a considérablement grossi notre stock.

Est-ce à dire que la presse seule ne suffit plus à vous faire vivre ?
Même si la presse écrite n'est pas morte, se contenter de cette activité est de plus en plus aléatoire pour s'en sortir. La diversification est une nécessité : les jeux ou le développement photo peuvent être une option. On peut aussi développer l'activité du portage à domicile ou devenir un point relais, en milieu rural. Mais c'est la librairie qui est le complément idéal, à condition de ne pas se laisser submerger par le stock.

On a le sentiment que vous croulez sous le stock. C'est un gros souci ?
Effectivement. Déjà dans la presse, cela devient démentiel. L'augmentation du nombre de titres et d'exemplaires alourdit la charge de travail. Il faut du personnel pour gérer les mises en place et les invendus. Même avec l'informatisation, qui est indispensable, cela représente beaucoup de manutention.

Comment appréhendez-vous l'avenir ?
Nous sommes le pays en Europe qui dispose de la meilleure distribution mais de la moins bonne commission. Il faut que cette situation change. L'UNDP y travaille actuellement et nous avons bon espoir de parvenir à une meilleure rationalisation des approvisionnements. Nous voulons retrouver un assortiment cohérent.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises