Cession Commerce

Jean-Jacques Lamy, Directeur de l'accueil à la Région Limousin

Par Jean Couderc - Le 27 / 10 / 2006

Directeur de l'accueil à la Région Limousin, Jean-Jacques Lamy nous explique pourquoi reprendre un commerce dans son territoire peut s'avérer fructueux.

Jean-Jacques Lamy, Directeur de l'accueil à la Région Limousin

« Il y a des affaires à reprendre dans le Limousin »

On parle de plus en plus du dynamisme de la région Limousin. Pourquoi ?
Après avoir perdu de la population pendant un siècle, nous regagnons des habitants depuis 1999 grâce au gain migratoire au point d'être aujourd'hui la 6ème région en terme d'attractivité. D'autre part, 60% de ses nouveaux arrivants sont des actifs âgés entre 20 et 45 ans.

Quels sont vos atouts ?
C'est la qualité de vie qui est l'élément décisif. De plus en plus de monde a conscience de la précarité du travail et souhaite inclure ses projets professionnels dans un projet de vie. Vu que nous sommes dans une petite région d'à peine 724 000 habitants, tous les responsables se connaissent et peuvent apporter une vraie aide aux porteurs de projet.

Mais les projets en Limousin sont-ils viables ?
Bien sûr. La population a profondément changé. Ces nouveaux habitants ont des modes de vie différents et sont en demande d'activités et de services novateurs comme les cybercafés qui apparaissent sur le plateau des Millesvaches.

Y a-t-il des opportunités dans le commerce ?
L'enjeu de la reprise de fonds est très important avec le départ programmé de nombreux commerçants qui ne trouvent pas d'acquéreurs alors que les affaires sont saines, notamment dans l'hôtellerie, la boulangerie ou la boucherie.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises