Cession Commerce

Martin Mathieu, directeur marketing d'In Extenso

Par Sophie Mensior - Le 30 / 01 / 2012
Suivre sur Twitter

Le réseau d’expertise-comptable In Extenso, membre de Deloitte, lance des boutiques dédiées aux créateurs d’entreprise, sous la bannière "Point C". Martin Mathieu, directeur marketing d'In Extenso, nous décrit ce concept.

Nous souhaitons ouvrir 40 boutiques dédiées aux créateurs d'entreprise en 2012

« Nous souhaitons ouvrir 40 boutiques dédiées aux créateurs d'entreprise en 2012 »

In Extenso lance le réseau de boutiques « Point C ». Quelles en sont les raisons ?
A travers nos 170 cabinets répartis sur le territoire français, nous avons remarqué qu’un grand nombre de créateurs d’entreprise figure parmi nos clients, nous avons déjà accompagné 10 000 créateurs de TPE-PME (cafés, hôtels, restaurants, BTP, innovation…). Dans 30 % des cas, il s’agit de reprise de fonds de commerce ou de sociétés. Cette réalité de terrain nous incite à lancer aujourd’hui ces Points C.

Il existe déjà des structures dédiées à l’accompagnement des créateurs, comment vous situez-vous ?
Nous avons constaté que nous sommes un bon agrégateur des différents intervenants de cet univers : CCI, régions, départements, France Initiative…. De même, nous entretenons une grande proximité avec les banques. Nous avons eu un bon accueil de ces différents intervenants, avec lesquels nous collaborons déjà. Nous ne sommes pas concurrents, nous nous entraidons. D’autant qu’il y a de la place, c’est un marché très vaste : en 2011, 260 000 créateurs ont été recensés (hors repreneurs et auto-entrepreneurs).
 
Comment vont fonctionner ces boutiques ?
Les porteurs de projets pourront rencontrer des collaborateurs formés à l’accompagnement soit au sein de corners installés dans nos cabinets, quand ils sont faciles d’accès, soit dans des boutiques, que nous allons ouvrir en centre-ville sous la marque « Point C ». Le projet est analysé suivant une méthodologie en 9 étapes. Nous regardons d’abord à quel stade ils en sont, puis nous mesurons s’ils sont capables de créer une entreprise tout seul ou s’il faut les orienter vers une franchise. Après nous passons au business plan, au prévisionnel, à la recherche de financements. Des spécialistes prennent en charge le projet.
Il faut savoir que 90 % des créateurs accompagnés par In Extenso sont toujours en activité trois ans après contre 50 % pour les autres.
 
Ces prestations sont-elles gratuites ?
Toute la partie accueil l’est. Mais quand nous rentrons dans la phase de création proprement dite (prévisionnel, recherche de financements, montage juridique...), les prestations seront payantes. Nous proposons des forfaits pour créer une entreprise (d’environ 1500 euros), qui s’ajustent en fonction d’un certain nombre de critères.
 
Quel est le rythme d’ouvertures prévu ?
Nous avons ouvert une boutique à Cannes, deux à Saint-Etienne, une vingtaine doit être ouverte en février. Notre objectif est d’en avoir 40 en 2012 et 100 pour les trois prochaines années.
 
 
 
 
 

< Retour à la liste

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises