Cession Commerce

Le vêtement sauve le marché du sport

Par Sophie MENSIOR - Le 13 / 11 / 2006
Suivre sur Twitter

Le vêtement sauve le marché du sport Le secteur des articles de sport et de loisirs a été bouleversé par le développement des grandes surfaces spécialisées type Décathlon. Contraints de s’adapter, les indépendants se sont spécialisés dans le textile pour tenir le choc.

Le vêtement sauve le marché du sport

Le secteur a perdu beaucoup de ses petits commerces indépendants suite à l’expansion de la grande distribution spécialisée (GDS), comme Décathlon qui, en s'appuyant sur des surfaces de vente plus importantes, a pu proposer une offre plus diversifiée.

Une révolution qui n’a pas eu que des effets néfastes puisqu'en révolutionnant le commerce du sport, la GDS a créé une dynamique des marques qui se sont mises à proposer un choix beaucoup plus large. La consommation a ainsi été multipliée par deux en 15 ans.

Pour tenir, les indépendants se sont regroupés en coopératives provoquant une concentration des points de vente et une augmentation de leur surface. Ces coopératives, comme Intersport, bénéficient notamment des conditions préférentielles auprès des fournisseurs et des outils de communication.

C'est en mettant l'accent sur le textile que l'indépendant continue à maintenir des résultats bien orientés. La vente de matériel sportif lui échappe de plus en plus au profit des succursalistes. On est aujourd’hui sur un rapport de 70-30 en faveur du textile selon les spécialistes. Mais la part représentée par le textile à usage exclusivement sportif n’excède pas 20 %. L’alternative ? Développer le sportswear qui est très prisé par les nouvelles générations. Par chance pour les commerçants, c’est également le produit sur lequel ils margent le mieux, entre 2,05 et 2,3.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises