Cession Commerce

Besançon sur les rails

Par Sophie MENSIOR - Le 24 / 01 / 2011
Suivre sur Twitter

La préfecture du Doubs veille à maintenir un développement équilibré entre ses différentes zones. Deux projets importants mobilisent la ville : la construction d’un nouveau centre commercial et l’arrivée du tramway.

Besançon sur les rails

Située dans une boucle formée par un méandre du Doubs et fermée par une colline dominée par la citadelle, la capitale de la Franche-Comté peut bénéficier d’un site remarquable et sauvegardé.
Son histoire commerciale remonte à Jules César puisque l’empereur l’avait choisie en 58 avant JC pour en faire un carrefour d’échange avec la Gaule romaine. D’où une tradition marchande et un savoir-faire, qui imprègnent le centre-ville. 1 200 commerces y sont implantés, dans le quartier historique de la Boucle, qui est encadré par le Doubs, et le quartier Battant, situé au delà de la rivière. Dans le centre, la Grande Rue et la rue des Granges constituent les deux principales artères commerçantes, où se trouvent un grand nombre de franchises friandes d’emplacements numéro 1.

Autour du centre se déploient 3 grandes zones périphériques, qui continuent de grossir. « Dans les 8 années à venir, 80 000 nouveaux m² sont prévus autour de Besançon », indique Jacques Mariot, adjoint au Maire, délégué au commerce et artisanat. 
Face à ces différents éléments, les acteurs économiques s’attachent à valoriser la ville, qui constitue un pôle d’attractivité de la région, et notamment son centre. « Le commerce et l’artisanat sont un des moteurs de la vie économique de Besançon », indique Nathalie Bernard, responsable commerce à la CCI (Chambre de commerce et d’industrie) du Doubs. 
Le grand projet qui anime aujourd’hui la cité bisontine et qui devrait faire office de "locomotive" est la construction du centre commercial Les Passages Pasteur, dont l’ouverture est prévue dans les 5 ans à venir. Ce projet semble être bien accueilli par les commerçants : « Il est important pour un centre-ville d’avoir une proposition commerciale intéressante. Les flux que va générer ce projet doivent profiter à tous », estime Jérôme Cart, président de l’Union des commerçants de Besançon. 
Pour faciliter l’accès au centre,  la ville a mis au point un dispositif appelé « le Free Pass ».
Le principe : les commerçants partenaires de l’opération offrent à leurs clients 1 heure de stationnement dans un parking ou en voirie par le biais d’un jeton. Celui-ci peut aussi être échangé contre un ticket de bus.
Autre sujet au cœur des préoccupations des acteurs économiques : la construction d’un tramway, qui devrait être mis en circulation en 2015. La ville et la CCI travaillent ensemble pour aider les commerçants à traverser la période difficile des travaux. Un dossier Fisac est en train de se monter pour les accompagner pendant cette phase.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises