Cession Commerce

Le Havre s'ancre dans la modernité

Par Sophie MENSIOR - Le 02 / 03 / 2009
Suivre sur Twitter

En pleine rénovation, la ville normande veut faire oublier son image de cité industrielle un peu grise. Elle entend bien prouver son dynamisme : projets architecturaux, lancement d’un nouveau centre commercial, campagnes de communication…sont là pour en témoigner.

Le Havre s'ancre dans la modernité

Située sur la rive droite de la Seine, la ville que l’on appelait autrefois « La Porte Océane » a vu son centre-ville détruit pendant la seconde guerre mondiale. Dès 1947, l’architecte Auguste Perret procède à sa reconstruction. Ce travail est distingué par L’Unesco, qui inscrit en 2005, cette zone au patrimoine mondial de l’humanité. La ville veut poursuivre cette tradition architecturale, elle a fait appel à Jean Nouvel pour la construction d’un complexe aquatique.

Le Havre s’articule en deux zones : la ville basse et la ville haute. C’est dans la ville basse que se trouvent les principaux pôles commerciaux.

En premier lieu, l’Espace Coty. Ouvert en 1999, il comprend environ quatre-vingt boutiques, dont des enseignes telles que la Fnac, Monoprix, Go Sports…

Deuxième pôle commercial : les Halles Centrales. Autour du marché couvert, qui regroupe des commerces de bouche, figure une large palette de boutiques et de restaurants. « Les commerçants indépendants sont basés dans le quartier des Halles Centrales, tandis que les franchises sont plutôt installées du côté de l’Espace Coty », résume Pascale Grieu, responsable du département commerce/tourisme à la CCI (Chambre de Commerce et d'industrie) du Havre.

Le gros projet qui mobilise la ville et qui devrait renforcer son attractivité commerciale est l’ouverture des Docks Vauban, prévue pour septembre 2009. Ce projet consiste à rénover les anciens docks de la ville et à les transformer en un pôle de commerce et de divertissement, consacré aux loisirs et à la culture.

La ville souhaite aussi profiter de l’impact de son activité portuaire et des paquebots de croisière, qui y font escale de nouveau depuis quelques années, en raison d’infrastructures d’accueil. Pour faciliter le trajet de cette clientèle de touristes vers le centre-ville, un système de navettes gratuites a été mis en place.

La mairie et ses partenaires ne manquent pas de projets. « Nous travaillons avec le CCI pour redynamiser le commerce du centre ville », indique Ourdia Chati, adjoint au Maire, en charge du commerce. Ainsi plusieurs dossiers Fisac ont été mis en route depuis 2007. L’objectif étant de faire du Havre une destination commerciale et touristique.

Le tissu des associations de commerçants fait preuve aussi de dynamisme. En 2008, trois nouvelles se sont créées, ce qui porte leur nombre à près d’une dizaine. La plus importante étant Centre Halles, animée par Daniel Echaubard, et qui regroupe 150 adhérents. Parmi ses missions : faciliter l’accès aux commerces, en rendant le stationnement plus simple et moins cher.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises