Cession Commerce

Le Mans fait le pari du tramway : une bonne nouvelle pour le commerce

Par Sophie MENSIOR - Le 29 / 05 / 2007
Suivre sur Twitter

La capitale de la Sarthe compte sur le futur tramway pour restructurer son centre et permettre aux chalands de profiter de la diversité commerciale qui le caractérise.

Le Mans fait le pari du tramway : une bonne nouvelle pour le commerce

Bien qu'ayant encore du mal à se défaire de sa réputation de gros bourg, Le Mans dispose pourtant d’un potentiel commercial dont le développement est exponentiel : avec 49,5 % des surfaces de vente sarthoises et une densité commerciale de 1402,71 m2 pour 1000 habitants, Le Mans se place au 6e rang des pôles urbains de taille équivalente en France. Cette concentration est particulièrement forte dans la zone commerciale Nord puisqu'elle représente 36 % des surfaces de vente de l’agglomération.

La zone Nord, très dense, pèse d’un poids très lourd sur le commerce manceau, concède Françoise Dubois, conseillère déléguée au commerce à la Mairie. Ce phénomène périphérique, qui date d’il y a 20 ans, a fragilisé le commerce du centre. Des activités, comme les enseignes de sport, l’ont délaissé pour s’installer à la lisière de la ville et la stratégie des enseignes les amène en périphérie”, s’inquiète-t-elle à l’idée que les loisirs créatifs puissent suivre le même chemin.

Pour tenter d’endiguer cette tendance, les élus de l’agglomération entendent maîtriser le rythme de développement des surfaces de vente en trouvant une complémentarité entre les formes de distribution et les territoires. Car c’est le centre du Mans qui peut, à terme, être fragilisé par ce déséquilibre et en premier lieu les commerçants indépendants.

Déterminés à ne pas laisser les grandes surfaces de la périphérie accroître leur rayonnement, les décideurs locaux souhaitent insuffler un nouveau dynamisme qui passe notamment par des animations concernant l’ensemble du centre-ville et le développement des services : “Il faut changer l’image du centre, avance Sylvie Percheron, chargée de mission à la direction générale de la Communauté urbaine du Mans. On est arrivé à saturation des centres commerciaux et on doit mettre l’accent sur les services, par exemple en facilitant le portage, pour démontrer aux chalands qu’il n’est pas plus commode de faire ses courses chez Auchan, où l’on se gare parfois à 200 mètres de l’entrée principale, qu’au centre.”

Disposant d’un parc de stationnement attractif, la ville attend désormais avec impatience la mise en route du tramway qui devrait modifier le paysage commercial manceau : “Le tramway va changer l’image de la ville en remodelant les espaces publics, augure la chargée de mission. Le mobilier urbain va, par exemple, être retravaillé sur tout le parcours.” La cité s’est enfin engagée dans un processus de piétonisation pour redonner aux chalands l’envie de s’y promener.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises