Cession Commerce

Lille ouverte au commerce transfrontalier

Par Sophie MENSIOR - Le 15 / 05 / 2015
Suivre sur Twitter

Cité marchande depuis ses origines, la capitale des Flandres dispose d'une offre commerciale variée. Soutenu par des programmes locaux et régionaux, son commerce veut attirer des clients de la métropole mais aussi de Belgique et d'Angleterre.

Lille ouverte au commerce transfrontalier

 Aux côtés de Roubaix, Tourcoing et Villeneuve d’Ascq, Lille constitue la ville principale de la Métropole européenne de Lille (MEL), une métropole qui regroupe 85 communes et compte environ 1,2 million d’habitants. Située dans le Nord de la France, elle n’est qu’à une dizaine de kilomètres de la frontière belge. Compte-tenu de cette proximité, la ville surnommée « Capitale des Flandres », profite de la venue de consommateurs belges, qui apprécient ses boutiques de luxe, particulièrement la clientèle flamande. « Celle-ci dispose d’un pouvoir d’achat plus important que les wallons et les Français », indique Éric Seidlitz, directeur du pôle commerce à la CCI (Chambre de commerce et d’industrie) Grand Lille.

L’attractivité de la commune du Nord est due aussi à son rayonnement culturel. Nommée en 2004 capitale européenne de la culture, elle a voulu prolonger le dynamisme insufflé par cet évènement avec l’opération Lille 3000. Tous les deux ans, un programme d’activités est organisé sur une thématique précise. La prochaine saison est prévue fin 2015 début 2016. Sur le thème de la Renaissance, elle devrait aborder la place de l’homme dans la société…

Quant au paysage commercial, il s’avère dense. Pas moins de 13 centres commerciaux sont recensés sur la métropole lilloise. Avec une forte dominante d’enseignes du groupe Auchan, fondé et dirigé par la famille Mulliez, elle-même issue du Nord de la France. « Il y a une certaine sagesse à propos des grands équipements commerciaux. On est plutôt dans une ère de modernisation des centres existants que dans une période de création », indique Éric Seidlitz (CCI Grand Lille).

Le commerce dans la cité nordiste est structuré autour de la Grand-Place. Tout autour se déploient les principales rues commerçantes de la ville. Dans le secteur du Vieux-Lille sont regroupées les enseignes de luxe, les boutiques tendance… « Le secteur du luxe se porte bien. Hermès, par exemple, agrandit son magasin », souligne Mathilde Dormion, responsable commerce à la direction régionale du développement des entreprises et des territoires à la CCI région Nord de France.

Comme dans d’autres villes de France, les loyers commerciaux sont élevés et les indépendants n’ont plus les moyens de s’offrir des emplacements dans l’hyper-centre. « Les loyers constituent le problème de base et j’appelle à la création d’un observatoire des baux commerciaux », déclare Alain Flipo, président de la commission commerce à la CCI Grand Lille et patron des magasins Star Folies.

Deux projets vont sans nul doute modifier le paysage commercial de la ville. Tout d’abord l’arrivée d’un nouveau centre commercial, baptisé Lillénium, qui serait en quelque sorte le pendant d’Euralille, dont l’ouverture est prévue fin 2016-2017. Se déployant dans le quartier du Faubourg des Postes, au sud de la ville, il s’agit d’un programme qui doit comprendre 56 000 m² de commerces, loisirs, bureaux, hôtels…

Autre projet : celui de la restructuration du Palais de la Bourse, qui appartient à la Chambre de commerce et d’industrie. Il s’agit d’installer des commerces, plutôt haut de gamme au rez de chaussée du bâtiment et d’ouvrir au public le grand hall de la Chambre. Un restaurant panoramique avec vue sur la ville est prévu à l’étage. « Ce projet doit faire le lien entre le Vieux-Lille et l’hyper-centre », commente Mathilde Dormion. « Nous espérons capter une clientèle extérieure, d’affaires et transfrontalière », complète Éric Seidlitz.

Malgré un contexte économique difficile, la ville ne manque pas d’atouts pour séduire les consommateurs, qu’ils soient issus de l’Hexagone ou des zones frontalières.
 
 

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises