Cession Commerce

Rennes en pleine mutation

Par Sophie MENSIOR - Le 28 / 09 / 2015
Suivre sur Twitter

La première ville de la région Bretagne va se transformer avec l'arrivée de trois infrastructures majeures : une nouvelle gare, une nouvelle ligne de métro et un centre de congrès. Si elle dispose d'un appareil commercial déjà bien pourvu, elle veille à protéger son centre-ville.

Rennes en pleine mutation

La capitale de la Bretagne est en plein mouvement. D’ici 2020, trois infrastructures d’importance majeure pour la métropole rennaise vont être livrées. Tout d’abord, en mai 2017, une LGV (Ligne à grande vitesse), qui mettra Rennes à 1h26 seulement de Paris au lieu de 2 heures actuellement, un centre de congrès en 2018 ainsi qu’une deuxième ligne de métro, qui devrait être mise en service fin 2019. « Ces trois livraisons sont des éléments primordiaux pour l’attractivité du premier pôle commercial breton, à savoir le centre-ville, qui regroupe 1 700 boutiques, réalise 500 millions d’euros de chiffre d’affaires et enregsitre 16 millions de passages à l’année », indique Marc Hervé, adjoint au maire de Rennes, en charge du commerce.

En attendant, ces travaux génèrent quelques complications et des actions sont menées pour accompagner les commerçants pendant cette période délicate. Par exemple, l’association de commerçants le Carré Rennais propose 1 heure de parking gratuit à ses clients, l’application « Rennes Circule », permet de connaitre en temps réel la circulation, le stationnement..."Ce qui fait l’attrait du centre-ville, c’est l’ambiance piétonne, il faut pouvoir y accéder de manière aisée", estime l’adjoint au maire.

 Comment s’articule le paysage commercial de la cité rennaise ? «Nous sommes dans une situation de bonne résistance de la ville et des quartiers, avec un taux de vacance de 7 à 8 %,", indique Dominique Fredj, président de l’association le Carré Rennais. Si le centre-ville a perdu une trentaine de commerces, une centaine a changé d’enseignes.  « La situation n’est pas cohérente. Malgré cette perte de commerces, il n’y a pas de baisse de loyers », déplore-t-il.

Les principales rues commerçantes se déploient autour de la Mairie et du Parlement de Bretagne, la rue le Bastard est considérée comme l’emplacement numéro 1, puis la rue d’Estrées, la rue d’Orléans, rue de de Toulouse, rue Lafayette, la rue Nationale… « Nous sommes très vigilants à ce que le centre-ville reste un lieu d’animation commerciale. D’autant que le patrimoine y est riche », indique l’adjoint au maire.
A noter dans le centre-ville : l’arrivée de Tati, avec un nouveau concept et la rénovation de Zara, qui ouvre ses portes en septembre.

Pour mettre en valeur ce centre-ville, la municipalité et les acteurs économiques travaillent à la notion de parcours : parcours culturel, gourmand, découverte. « Il faut jouer cette carte différentiante », appuie Marc Hervé.
D’autant que leur objectif est de transformer Rennes en ville touristiques et de faire rester les touristes deux à trois jours au lieu d’un actuellement.

Tout autour en périphérie se déploient des centres commerciaux, qui continuent de croître. Ceux-ci ont accompagné le fort développement démographique de cette zone.  En projet : la construction d’un nouveau centre, baptisé Rive Ouest, qui doit ouvrir ses portes en 2017, à Pacé, derrière Ikea.

Pour défendre les intérêts des commerçants, deux associations sont aux commandes. L’Union du commerce, qui intervient à l’échelle du Pays de Rennes, et le Carré Rennais, qui regroupe près de 450 adhérents. "Nous devons être attentifs à l’équilibre commerce indépendant/commerce de chaînes, même s’il nous manque quelques enseignes internationales comme Nespresso... », indique Dominique Fredj.

Rennes dispose d’un certain nombre d’atouts pour séduire : un taux de chômage inférieur à la moyenne nationale, un revenu moyen légèrement supérieur à celle-ci, une population estudiantine importante (60 000). Elle vient par ailleurs d’être labellisée « French Tech » en novembre 2014. Un atout de plus pour la « capitale » de la Bretagne !
 

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises