Cession Commerce

Retour attendu des chalands au coeur de Mont-de-Marsan

Par Sophie MENSIOR - Le 29 / 05 / 2008
Suivre sur Twitter

L’inertie a longtemps été de mise dans la préfecture des Landes. À la faveur de l’arrivée d’une nouvelle municipalité, son centre-ville devrait faire l’objet d’une importante opération de rénovation urbaine pour faire revenir les chalands, partis à la périphérie.

Retour attendu des chalands au coeur de Mont-de-Marsan

Préfecture des Landes, la ville a fondé son développement sur une économie publique. Une particularité qui lui confère un nombre élevé d’emplois publics, mais peu de cadres au fort pouvoir d’achat. Un état de fait dont la nouvelle municipalité ne se satisfait pas, déterminée à attirer des entreprises dans son centre, le foncier faisant défaut à l’extérieur de la ville.

Commercialement, l’émergence de la grande distribution n’a pas épargné Mont-de-Marsan au début des années 80. À la faveur de la création de la rocade, les grandes surfaces spécialisées fleurissent en périphérie, absorbant progressivement les entrées de ville et entraînant des fermetures de boutiques et une perte de chiffre d’affaires et d’emplois. Dans ce marasme, un rayon d’espoir subsiste cependant avec l'apparition de nouveaux commerçants et le renouvellement de l’offre à la faveur de l’arrivée des premières franchises comme Phildar, Étam ou Camaïeu.

Des modifications de sens de circulation sont également rendues responsables de la lente érosion du quartier de La Madeleine, historiquement connecté au cœur de la cité, qui a vu péricliter ses nombreux commerces au profit de la place Saint-Roch et de la rue Gambetta.

Plus globalement, c’est toute la ville qui souffre d’une image un peu vieillotte, peu propice à attirer les clients. Voirie, signalétique, trottoirs, le chantier est d’importance pour reconquérir les Montois. Car c’est bel et bien l’enjeu de la nouvelle municipalité : “ Il faut que la population revienne habiter dans le centre, assène Geneviève Darrieussecq, la nouvelle mairesse. Pour y parvenir, nous allons lancer un important programme urbanistique.”

Un projet d’aménagement des berges, en plein cœur de ville, est également souhaité par la municipalité. Des chantiers indispensables pour assurer le développement de Mont-de-Marsan : “En mettant l’accent sur le logement et la beauté de notre ville, nous ferons revenir des commerces de proximité”, espère-t-elle.

Dans l’immédiat, c’est une locomotive commerciale dans le prêt-à-porter ou la culture-loisirs qu’elle appelle de ses vœux, d’autant plus qu’un emplacement vient de se libérer avec la fermeture des Nouvelles Galeries dans la rue Gambetta. Une arrivée qui permettrait de doper l’attractivité du centre alors que l’autoroute et la LGV sont attendues dans les 5 prochaines années…

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises