Cession Commerce

Fiches Conseils > Fiches-metiers > Auto-école

AUTO-ÉCOLE

Dernière mise à jour
le 10/04/2009

Vendre un commerce Auto-école

Définition de la profession

Le métier consiste à dispenser un enseignement théorique et pratique de la conduite de véhicules (cyclo, moto, auto, poids lourd) conforme au programme national défini par l’arrêté du 23 janvier 1989. Le plus souvent, l’exploitant assure à la fois cette formation et la gestion de l’établissement.



Contexte actuel

Plus encore que dans d’autres secteurs, la concurrence y est forte. Toutefois, nombre d’officines apparues au milieu des années 90 ont baissé le rideau et il semblerait que le marché ait trouvé son rythme de croisière. Si l’activité ne permet pas de dégager de gros dividendes, elle apparaît somme toute assez fiable, grâce au nombre constant de candidats au permis de conduire.

Conditions d’exploitation

  • L'exploitant de l'auto-école doit avoir au minimum 23 ans et être titulaire depuis au moins 2 ans du permis B.
  • Il doit justifier d'une expérience professionnelle de trois ans dans l'enseignement de la conduite, qui peut être constituée de 4 800 heures d'enseignement effectuées durant des périodes consécutives ou non (arrêté du 8 janvier 2001).
  • Le moniteur d’auto-école ne doit pas avoir fait l'objet d'une condamnation pour les crimes et délits prévus à l'article R 212-4 du code de la route.
  • Il doit remplir des conditions d'aptitude physique vérifiées lors de la visite médicale obligatoire.
  • Il doit également être titulaire du diplôme BEPECASER (voir dans l’éducation routière sur le site www.securite-routiere.gouv.fr) ou d’un équivalent type CAPEC, CAPP, BSAT, ou, à défaut, être en mesure de justifier de la qualification de personnel enseignant.

Réglementation en vigueur


L'établissement de formation doit disposer de tous les moyens pédagogiques et des véhicules nécessaires à l'enseignement des différentes disciplines, en fonction du nombre d'élèves accueillis.

Un local de 25 m² minimum est requis pour recevoir et former les stagiaires.

Un contrat de formation doit être conclus avec chaque élève.

L’agrément préfectoral est délivré pour une durée de cinq ans par le préfet du lieu d’implantation, après avis de la commission départementale de la sécurité routière.

Les éléments financiers

Il est fortement conseillé, lorsqu’on rachète une auto-école, d’évaluer le nombre de dossiers traités dans l’année pour fixer le prix de vente. Le montant tient également compte de l’emplacement et de la réputation de l’établissement. Le bouche à oreille fonctionne bien : un jeune, satisfait de son école de conduite, incitera ses camarades à s’y rendre même si elle n’est pas dans le quartier.

Taux d’activité minimum CA annuel TTC moyen Charges de personnel Résultat courant Evaluation du fonds
de commerce
Prix moyen d’une heure de conduite
7 à 8 candidats par mois et par moniteur 81 000 ¤ 22,3 %
du CA
26,2 %
du CA
Entre 30 et 55 % du CA annuel TTC (matériel non compris) 30 ¤

Sources : APCE&Unasa


Précision

Un tiers du chiffre d’affaires provient de l’enseignement théorique. On considère qu’il faut au minimum 1 800 heures de cours par an, ainsi que 85 premières demandes de permis pour que l’affaire soit rentable. Notons, en outre, que le forfait proposé par les auto-écoles, qui englobe 20 heures de conduite + la présentation aux examens, avoisine les 1 000 euros.

Equipements-Immobilisations

Création et reprise peuvent être envisagées dans cette activité.

Signalons, cependant, le départ en retraite de nombreux moniteurs qui occasionnent d’intéressantes perspectives de rachat.

Superficie totale minimale Equipement vidéo Coût d’un véhicule Entretien et réparation Assurance par véhicule
25 m² 3 000 ¤ (à amortir sur 5 ans) Entre 6 000
et 10 000 ¤
150 ¤ (par mois et voiture) 1 500 ¤ par an

Source : APCE


Précision

Les locaux destinés à l’inscription et à l’accueil des élèves doivent être isolés phoniquement de ceux destinés à l’enseignement (code de la route). Notez, par ailleurs, que le parc automobile est, la plupart du temps, acheté en leasing (~200 ¤ par mois).

A savoir

  • Il est indispensable de faire preuve de psychologie pour gérer l’impatience et les éventuelles désillusions des jeunes.
  • Face à la concurrence, c’est bien souvent la qualité du personnel qui fait la différence (le bouche à oreille fonctionne très vite… dans les 2 sens).
  • Dans le cas d’une création, il faut prévoir une année sans revenu, avant d’espérer commencer à gagner de l’argent

Adresses utiles


- Union nationale intersyndicale des enseignants de la conduite, UNIDEC
Parc Activités SILIC, BP n° 50243, Bât Bruxelles, 02 rue de la Couture
94 568 RUNGIS Cedex - 01.41.73.28.03

- Conseil national des professions de l’automobile, CNPA, 50 rue Rouget de L’Isle
92158 Suresnes Cedex - 01.40.99.55.00

- Syndicat national de l’enseignement, de la conduite et de l’éducation routière
SNECER, 4 carrera de la Capelania
11360 Albas - 04.68.45.82.25

Sites Internet utiles


Fiche mise à jour par Jean Couderc.

Télécharger : Auto-écoleTélécharger la fiche

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises