Cession Commerce

Fiches Conseils > Fiches-metiers > Esthétique parfumerie

ESTHÉTIQUE PARFUMERIE

Dernière mise à jour
le 13/11/2017

Vendre un commerce Esthétique parfumerie

Longtemps dissociées, l’esthétique et la parfumerie ont aujourd’hui leurs destins étroitement liés. L’activité peut être subdivisée en deux grands segments : la commercialisation de produits (beauté, soin du visage, entretien du corps, maquillage, shampooings, parfums…) et les soins (épilation, modelage, masques, etc.)

 

Contexte actuel


Le premier volet de l’étude Crédoc, réalisée sur des bases chiffrées INSEE acquises entre 1993 et 2005, met en lumière le développement de la demande en soins de beauté qui a augmenté de 6,6 % entre 1997 et 2006, soit six fois plus que l’ensemble des services personnels.
Pour lutter contre la baisse des prix et la concentration de la profession au profit de grosses chaînes succursalistes, l’indépendant opte de plus en plus pour les coopératives ou les franchises. En outre, la parfumerie traditionnelle évolue vers le centre de soins : cosmétiques et spas.
Il semble, par ailleurs, que de nombreuses entreprises du secteur aient des difficultés à recruter du personnel qualifié de formation supérieure.
Notons, enfin, une explosion des ventes de cosmétiques bio avec une hausse de 40 % et plus de 1 500 produits certifiés.

 

Conditions d’exploitation


Il est vivement conseillé de ne pas se lancer dans l’aventure sans diplôme. CAP, BTS esthétique, attestation de formation professionnelle en parfumerie, les formations ne manquent pas pour apprendre le métier : www.cnep-france.fr/formation-professionnelle ; www.isipca.fr

 

Réglementation en vigueur


- Le marché est régi par le principe de la distribution sélective qui autorise un producteur à choisir un nombre limité de distributeurs habilités à vendre ses produits.
- Les grandes marques conditionnent en général leur agrément à des normes de présentation haut de gamme.

 

Les éléments financiers


- Le barème d’évaluation Francis Lefebvre estime la valeur d’un fonds de commerce parfumerie-esthétique entre 65 et100 % du chiffre d’affaires annuel TTC.
 

CA HT annuel moyen (2016)

Marge brute

Charges du personnel

Résultat courant

Evaluation du fonds de commerce

95  000 euros 72  % du CA 17 % 17  % du CA Entre 65 et 100 % du CA annuel TTC
Source : FCGA

Précision
Le coefficient multiplicateur habituel est de 1,96. Mais il n’est pas le même pour les soins et les produits cosmétiques sur lesquels le commerçant marge beaucoup mieux.

 

Equipements-Immobilisations


L’activité n’étant pas très bien orientée, nombreuses sont les parfumeries « pures » à se transformer en institut de beauté. De belles opportunités de reprise existent cependant, à condition que l’emplacement, de préférence dans un quartier commerçant, soit de premier ordre.
 

Surface

Stock

Valeur du stock

Besoin en Fonds de roulement

Panier moyen

80 m² minimum 5000 références en moyenne de 20 à 30 % du CA ~25 jours de CA HT 200 euros
Source : AFE &FCGA

Précision
Le stock en parfumerie s’avère de plus en plus difficile à gérer, en raison du nombre exponentiel de nouveautés inondant le marché chaque année. Notons que la valeur du stock initial est estimée, au minimum, à 25 000 euros…et peut monter jusqu’à 300 000 euros !


A savoir

- L’esthéticienne doit être de plus en plus une technicienne aux connaissances pointues, une vraie conseillère en beauté.
- La clientèle, essentiellement féminine, suit les nouveautés et se montre très exigeante. Elle vient consommer du bien-être et attend d’être reçue dans des conditions optimales, par un personnel parfaitement formé, utilisant des produits éprouvés et des équipements fiables.
- En parfumerie, il est important de sélectionner des fragrances de niche à forte valeur ajoutée, en complément des 3-4 marques incontournables.
- Il faut s’assurer que les marques vont continuer à vous approvisionner, le contrat intuitu personæ étant de rigueur.
- Une surface d’au moins 80 m² est nécessaire pour offrir des cabines suffisamment spacieuses.
- Une bonne organisation du planning de RDV s’impose pour optimiser la gestion du temps et de l’espace.
- Même s’il est quasiment impossible de rivaliser avec les grandes chaînes en termes de prix, il est recommandé par l’AFE de ne pas afficher plus de 15% d’écart avec ces dernières.

 

Adresses utiles

- Fédération nationale des parfumeurs détaillants - FFPS, 14 Terrasse Bellini 92807 Puteaux - 01.47.78.00.44

- Confédération nationale de l’esthétique et de la parfumerie - CNEP, 14 rue du faubourg Saint Honoré 75008 Paris - 01.40.07.09.49

- Confédération nationale artisanale des instituts de beauté - CNAIB, 64 rue de la Briqueterie 17044 La Rochelle Cedex 1 - 05.46.41.69.79

 

Sites Internet utiles


Télécharger : Esthétique parfumerieTélécharger la fiche
>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises