Cession Commerce

LAVERIE LIBRE-SERVICE

Dernière mise à jour
le 23/01/2018

Vendre un commerce Laverie libre-service

La laverie automatique en libre-service consiste à mettre à disposition du public des machines à laver le linge, des essoreuses centrifugeuses, des sèche-linges, sans que la présence de l’exploitant soit indispensable, selon  l'AFE.

Il s’agit soit de laveries de quartier, soit de laveries de résidences ou autres collectivités (foyers pour étudiants, campings, travailleurs migrants…).
 

Contexte actuel


 
Dans les grandes métropoles, l’offre est supérieure à la demande, notamment en région parisienne. Dans cette zone, l’opportunité est plutôt dans la reprise d’une laverie que dans la création.  En province, à l’exception des grandes villes, où la situation est identique à celle de la région parisienne, il y a des possibilités de création dans les villes de plus de 7 000 habitants, compte-tenu de la demande croissante pour des lavages de pièces volumineuses : couettes, vêtements de sport d’hiver…
L’arrivée d’enseignes américaines dans ce secteur a rendu obligatoire les efforts d’hygiène, de propreté et de décor.
 
 

Conditions d’exploitation

 
Si aucun diplôme n’est requis pour ouvrir une laverie, l’exploitant devra être un bon bricoleur afin de faire face aux petits problèmes techniques qui se posent régulièrement. Un entretien régulier du matériel est nécessaire.
Le chef d’entreprise devra également être gestionnaire et comptable.
 

Réglementation en vigueur

 
Compte-tenu du caractère dangereux ou polluant des produits pouvant être utilisés dans le cadre de l’activité, la laverie libre service entre dans la catégorie des installations classées pour la protection de l’environnement, si elle offre une capacité de lavage comprise entre 500 kg et 5 tonnes par jour. Dans ce cas, l’ouverture de l’établissement est soumise à déclaration en préfecture préalablement à l’exercice de l’activité.
Lorsque la laverie libre service a une capacité de lavage inférieure à 500 kg, elle n’est pas considérée comme une IPCE (installation classée pour la protection de l’environnement), il n’y a pas de démarche à effectuer.
 
 

Les éléments financiers

 
On estime que pour être rentable, une laverie contenant 10 machines doit tourner à raison de 5 lavages par jour et par machine, soit 350 par semaine. Il faut parfois 5 laveries résidentielles pour faire le CA d’une seule laverie de quartier.
 

CA HT moyen (2016)

Marge brute

Charges de personnel

Résultat courant

Evaluation du fonds de commerce

79 231 euros 100 8,2 % du CA 17,3 % du CA 1 à 1,5 années de CA
Source : FCGA, www.fcga.fr
 
Précision
Ces rations concernent des entreprises individuelles avec un effectif moyen de 1,3 personne (exploitant inclus).
 
 

Equipements-immobilisations

 
Une laverie moyenne de 5 à 7 machines et séchoirs va correspondre à un bon revenu d’investissement et non à un revenu salarial. Pour se sécuriser, il est conseillé de démarrer avec un investissement matériel limité, qui pourra être complété si l’aménagement du local a été prévu au départ. Il faut compter environ 40 000 euros pour un magasin équipé de 5 à 6 machines à laver et 2 séchoirs (85 000 euros pour 8 machines).
 

Surface minimum

Crédit client en jours

Crédit fournisseurs en jours

Rotation des stocks en jours

Loyer

40 m² 7 48 Ns Plus de 1000 euros/mois à Paris et banlieue
Source : AFE & FCGA
 
Précision
Les charges vont être importantes : outre le loyer souvent élevé dans les grandes villes, il faut ajouter la facture d’eau, la facture énergie (électricité et gaz), les pièces détachées et les dépannages, les réparations pour cause de vandalisme, le téléphone, la vidéosurveillance, la femme de ménage, les impôts et assurances…
 

A savoir

 
-Les bons emplacements devenant rares dans les grandes villes, il faut se démarquer en jouant sur une identité visuelle forte et surtout sur la notion de service : repassage, retouches, services à domicile…
 
-L’exploitation d’une boutique seule ne permet pas à une personne d’en vivre décemment. Pour cela, il faut acquérir ou créer au moins 4 laveries, ce qui représente un investissement conséquent mais aussi un travail à plein temps
 
- Une laverie, cela ne marche pas tout seul…Entre les interventions pour mauvaises manipulations et les pannes, il est indispensable de s’y rendre plusieurs fois par semaine. Les professionnels passent tous les jours.
 
-Il est recommandé d’acheter des laveries situées près de chez vous ou dans un rayon proche  de votre lieu de travail pour limiter les temps de déplacement.
 
 

Adresses utiles

-AFL, association française des laveries libre-service, 30 rue Charles Baudelaire, 75012 Paris,  tel : 01 53 02 90 22

 

-CTTN-IREN, centre technique sur la teinturerie et le nettoyage, Institut de recherche sur l’entretien et le nettoyage, 95 Chemin des Mouilles, 69 130 Ecully, tel : 04 78 33 08 61

 

Sites Internet utiles

 

-www.afl-laveries.fr

-www.cttn-iren.fr

-www.odysoft.fr



Ces pages pourraient vous intéresser :

Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises