Cession Commerce

le vendeur peut-il fixer le montant d'apport pour un crédit vendeur ?

Par florian
Le 29/08/2011 à 18h19

Bonjour,

je dois reprendre un bar en faisant un crédit vendeur. Le vendeur peut il fixer le montant d'apport qu'il veut ou estce qu'il a un pourcentage à respecter ? et j'aimerais savoir à combien seraient les frais de notaire pour une somme de 160 000 euros pour un crédit vendeur toujours ?.

M. Cyrille PINEAU

Expert-comptable

Gsm : 06 07 68 06 85

Email : c.pineau@strego.fr

Site internet : www.strego.fr

Cabinet Strego
5, rue Albert Londres BP20303 44303 Nantes Cedex 3

Tél : 02 40 50 12 61

Bonjour Florian,

Le crédit vendeur n’est pas censé représenter la totalité du prix de vente. Normalement, il doit rester modeste (5% à 10% du prix). Le crédit-vendeur sert généralement à financer le stock à écouler par le repreneur (il y a alors un apurement progressif du crédit-vendeur par les ressources dégagées par la vente du stock) ou lorsque le montant à financer est modeste (typiquement moins de 100 000 €) et que le repreneur est très peu argenté. Le risque est surtout pour le vendeur qui prête sans être sûr de recevoir un jour les fonds. Le vendeur peut fixer librement le montant d’apport puisqu’il vous fait une « fleur » en vous octroyant un crédit vendeur. Une banque vous demanderait un apport se situant entre 20 à 30% du montant de vos besoins, soit 30 000 à 50 000 € environ dans votre cas. Pour un fonds de commerce à 160 000 €, vous aurez à payer des droits d’enregistrement s’élevant à 4 110 €, les frais de notaires sont variables d’un notaire à l’autre (2000 à 5 000 € environ).

 

Dans tous les cas, faites vous accompagner par un expert-comptable dans l'acquisition de ce commerce ; il vous aidera concernant les modalités de financement de votre projet et réalisera un prévisionnel pour les banques.

  

 

Cordialement,

 

Cyrille PINEAU

Expert-Comptable

Ces pages pourraient vous intéresser :

Réactions des internautes

Participer à la discussion

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises