Cession Commerce

Mon crédit est refusé, que dois-je faire ?

Par ludovic
Le 07/10/2009 à 18h24

Bonjour,
Suite à une volonté de fermer ma sarl, je me suis mis en cessation de payement, qui a débouché sur une liquidation judiciaire passif de 5 000 euros, ceci s'est produit il y a trois ans.
Ma question, je veux recréer une société dans le E-Commerce, premier site en france à faire du meuble entièrement sur mesure avec commande immédiate ; entre les investisseurs, l'ouverture du capital et mon apport perso j'atteins 40% d'apport pour le crédit de 280 000 euros. J'ai vu trois banques, ils ont tous adoré le concept et le site, problème : à chaque fois refus du crédit suite à liquidation judiciaire, que dois je faire quelles sont mes possibilités ? merci d'avance.

M. Cyrille PINEAU

Expert-comptable

Gsm : 06 07 68 06 85

Email : c.pineau@strego.fr

Site internet : www.strego.fr

Cabinet Strego
5, rue Albert Londres BP20303 44303 Nantes Cedex 3

Tél : 02 40 50 12 61

Bonjour Ludovic,

Les comportements des banques rencontrées ne me surprennent pas car ils croient toujours plus en ce qui s'est passé que ce qui va se passer. En effet, vous êtes "fichés" chez eux comme quelqu'un qui a connu un échec du fait de votre liquidation judiciaire.

Nous rencontrons souvent cette problématique.

Au vu du faible passif de votre liquidation judiciaire et de votre apport qui est plutôt confortable, je pense que vous êtes en mesure de trouver un partenaire bancaire qui sera moins regardant sur votre échec passé.

Je vous invite à contacter OSEO en direct pour leur parler de votre problématique car il se peut qu'il garantisse de leur côté une bonne partie du prêt bancaire. Ils sauront aussi vous diriger vers un partenaire bancaire plus apte à suivre des porteurs de projet comme vous. Allez aussi voir le site de l'ADIE qui pourra peut-être vous accompagner.

Bon courage

Cyrille PINEAU
Expert-Comptable

Ces pages pourraient vous intéresser :

Réactions des internautes

Participer à la discussion

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises