Cession Commerce

Quelles aides financières pouvons-nous avoir ?

Par Ludovic.C
Le 08/03/2011 à 12h19

Bonjour,

Nous sommes un jeune couple très motivé et avec plein d'idées pour la reprise d'un camping. Nous aimerions savoir si avec un très petit apport cela est possible avec un dossier et un prévisionnel en béton avoir un crédit assez conséquent par notre banque personnelle ou une banque entreprise ?
Quelles aides financières pouvons nous avoir ? Merci par avance des renseignements que vous nous apporterez. Bien cordialement..

M. Cyrille PINEAU

Expert-comptable

Gsm : 06 07 68 06 85

Email : c.pineau@strego.fr

Site internet : www.strego.fr

Cabinet Strego
5, rue Albert Londres BP20303 44303 Nantes Cedex 3

Tél : 02 40 50 12 61

Bonjour Ludovic,

 

En général, les banquiers demandent un apport qui se situe entre 20 à 30% du montant global du projet. Votre seule motivation et un « prévisionnel en béton » ne suffiront pas.

 

Les besoins de démarrage sont tellement importants (achat du terrain, installations sanitaires…) qu'aucune banque n'acceptera de financer la totalité de vos besoins, et notamment à la fois l’achat du fonds de commerce et l’achat du terrain et des équipements.

 

Je vous invite à être patient et d'essayer de constituer un minimum d'apport d'environ 20 à 30% des besoins de votre projet, ou alors de vous faire prêter une telle somme par des amis et de rechercher l’achat de camping sans l’achat du terrain et des équipements.

 

Une fois cet apport trouvé, vous pourrez le compléter par des aides ou prêt d'honneur du type : aide régionale ou départementale ; les organismes de type France Active qui pourront se porter caution sur un prêt bancaire ; les plateformes locales qui peuvent aussi octroyer des prêts à taux 0.

 

Une autre option peut-être la prise de location-gérance d’un camping mais veillez à la clause d’indexation du prix du fonds de commerce.

 

Cordialement,

 

Cyrille PINEAU

Expert-Comptable

Ces pages pourraient vous intéresser :

Réactions des internautes

Participer à la discussion

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises