Logo cession commerce


Quelle sera la
plus-value à payer
?

Question posée par virginie le 11/10/2009

Bonjour,
Voilà mon problème : je souhaite revendre mon fonds de commerce coiffure 60 000 euros alors acheté 35 000 euros pour un chiffre d'affaire de 57 000 euros, il y a trois ans et demi, quelle sera la plus value à payer sachant que mon chiffre d'affaire de cette année sera aux alentours de 95 000 euros ? merci

Réponse de Madame Olga ROMULUS, Expert-comptable, à la direction des relations extérieures du groupe Fiducial
olga.romulus@fiducial.net
Fiducial

 

Bonjour Virginie

 

Le Code Général des Impôts (CGI) prévoit une exonération des plus-values professionnelles pour les entrepreneurs individuels et les sociétés de personnes relevant de l’impôt sur le revenu sous les conditions suivantes :

 

-          L’activité exercée

Les plus-values doivent être réalisées dans le cadre d’une activité commerciale, industrielle, libérale, artisanale ou agricole exercée à titre professionnel avec la participation personnelle, directe et continue de l’exploitant à l’accomplissement des actes nécessaires à l’activité.

 

-          La durée de l’activité

L’activité doit avoir été exercée pendant au moins cinq ans.

 

-          La nature des biens cédés

L’exonération concerne les biens appartenant à l’actif immobilisé de l’entreprise et affectés à l’exercice de l’activité professionnelle

 

A ces conditions générales, s’ajoutent des conditions spécifiques selon la situation prévue par le CGI.

 

Si la moyenne des recettes hors taxes réalisée au cours des deux années précédant la réalisation de la plus-value n’excède pas 126 000 € pour les activités de prestations de services (350 000 € pour les activités de ventes de marchandises), vous pouvez bénéficier de l’exonération au titre de l’article 151 septies ,

 

Si vous ne satisfaites pas cette condition mais si la valeur de votre transmission n’excède pas 500 000 €, vous pouvez prétendre à l’exonération au titre de l’article 238 quindecies

 

Enfin, il existe un dispositif particulier selon l’article 151 septies A si vous cédez votre activité dans le cas d’un départ à la retraite. Ce dispositif s’applique sans condition ni de chiffre d’affaires ni de prix de cession mais n’exonère pas des prélèvements sociaux.

 

Comme vous pouvez le constater, il existe une multiplicité des régimes d’exonération des plus-values professionnelles. Pour examiner plus précisément ce qu’il est judicieux d’appliquer dans votre cas, nous vous conseillons de prendre contact avec un expert-comptable.

Réactions des internautes

Toute l'actualité des commerces et des entreprises