Cession Commerce

Les frais doivent-ils être partagés entre les deux avocats ?

Par Christine Boudgourd
Le 02/10/2018 à 23h49

Bonjour,

Je vais racheter des parts dans une SCP. Le vendeur a proposé son avocat, ou plus exactement celui de la SCP, mais j'ai choisi mon propre avocat conseil. J'en ai informé le vendeur et l'avocat du vendeur afin que celui-ci transmette les projets d'actes et autres documents.Mon avocate a reçu les documents et y a apporté certaines modifications.
J'ai signé avec mon avocate une convention d'honoraires de 1 200 euros, aucune avec l'avocat du vendeur. Mais j'ai reçu de son avocat par mail, via le vendeur, une facture de rédaction d'acte de 1 800 euros à ma charge auxquels s'ajoutent les frais de droits de mutation. Ne serait-il pas normal que les frais soient partagés entre les deux avocats ? Je me retrouve à payer les deux avocates. Lors d'achats immobiliers, je n'ai jamais vu les frais de notaire multipliés par deux alors que vendeur et acquéreur avaient chacun leur propre notaire ! Merci de m'éclairer un peu sur les pratiques de cette profession.
 .

Gilles HITTINGER-ROUX

Avocat

Email : g.hittinger-roux@hb-associes.com

Site internet : www.hb-associes.com

Cabinet H.B & Associés
55, avenue Kleber, 75016 Paris

Tél : 01 42 65 40 00 / Fax : 01 42 65 40 01

Chère Madame,

Pendant de longues années, les honoraires d'Avocats étaient payés par l'acquéreur. Il était considéré que l'Avocat représentant le vendeur devait rédiger l'acte puisqu'il était celui qui connaissait le mieux le bien vendu. Depuis maintenant une vingtaine d'années, chaque partie supporte ses propres honoraires de conseil. Attention, si vous avez déjà signé une promesse mettant à votre charge les honoraires de la partie adverse, vous pourrez difficilement vous départir de cet engagement. Très courtoisement.

Ces pages pourraient vous intéresser :

Réactions des internautes

Participer à la discussion

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises