Cession Commerce

Que pensez-vous de mon projet d'achat d'un fonds de commerce ?

Par Ange13
Le 03/02/2009 à 19h35

Bonjour,
J'ai le désir d'acheter un fonds de commerce de prêt à porter femme qui s'éleve à 20 000 euros.Ce commerce créé en 1983, s'est forgé d'une clientèle fidèle de 35 à 65 ans.Excellent état, aucun travaux. Les bilans n'ont pas l'air mauvais mais si je pouvais vous les montrer... Je garderais bien entendu les mêmes marques de vêtements pour garder cette clientèle et j'aimerais rajouter une gamme pour les 25/35 ans ainsi que des accessoires (ceintures, parapuies,bijoux fantaisie) afin de réaliser des ventes additionnelles. Par les conseils de la cédante, l'achat du stock s'éleve à 35 000 euros au moins pour démarer (ce qu'elle a fait elle-même quand elle a repris). J'apporte un apport personnel de 8 000 euros. Pensez vous que la banque me financera les 47 000 euros restants ?? De plus je pensais opter pour l'entreprise individuelle car cette forme coûte moins chère au départ, et par la simplicité de constitution, de fonctionnement et par la liberté d’action. Je reste consciente des risques encourus mais suis sereine car je désire faire notifier par un notaire une déclaration d’insaisissabilité afin de protéger mes biens ainsi que la séparation de biens Que pensez- vous de mon projet ? Merci d'avance pour vos réponses..

M. Cyrille PINEAU

Expert-comptable

Gsm : 06 07 68 06 85

Email : c.pineau@strego.fr

Site internet : www.strego.fr

Cabinet Strego
5, rue Albert Londres BP20303 44303 Nantes Cedex 3

Tél : 02 40 50 12 61

Bonjour,
Votre projet est bien expliqué et me semble viable.
Je ne peux que vous conseiller de vous faire assister dans le rachat de ce fonds de commerce et le montage de votre prévisionnel. Un expert-comptable ne vous facturera pas excessivement cher sa prestation d'accompagnement à la création si vous le choisissez derrière pour les obligations comptables et fiscales.
Ne négligez pas le stock : faites un inventaire, ne prenez pas les invendables, limiter le au maximum.
Pour les actes, même si les montants ne sont pas très importants, il est plus prudent de faire appel à un avocat.
Pour le choix de la structure, un démarrage en entreprise individuelle est en effet plus raisonnable.

Ces pages pourraient vous intéresser :

Réactions des internautes

Participer à la discussion

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises