Bien vendre son fonds de commerce

Après avoir exercé pendant de longues années votre activité, arrive inévitablement le moment fatidique de la retraite. Plus tôt vous y songerez, mieux ce sera. L'objectif est invariablement d'en tirer le meilleur prix. Reste que l'estimation du cédant est parfois déconnectée des réalités du marché. Il s'agit, par conséquent, de prendre le temps nécessaire pour faire un audit complet de son commerce afin d'établir un prix raisonnable. Anticiper l'instant crucial s'impose pour ne pas être pris au dépourvu. La patience est de mise pour bien vendre. Mais il faut surtout, et avant toute chose, vous préparer psychologiquement à passer le témoin.
Par Sophie MENSIOR -  
Le 05/05/08
La vente d’un fonds résulte d’une réflexion aussi longue et approfondie que la reprise ou la création. Réflexion qui émane, pour commencer, d’une volonté affirmée et affichée : « On voit encore de trop de commerçants qui ne sont pas réellement « vendeurs », observe Brigitte Ben Amouzegh, d’ICF. Céder son commerce n’est pas une mince affaire. Une telle décision revêt, pour une majorité, un caractère douloureux que l’on qualifie de « petite mort ».