Qui est légement tenu de choisir l'avocat pour la cession ?
AccueilEchangez avec nos experts  > Qui est légement tenu de choisir l'avocat pour la cession ?
Question posée par monnier -  
Le 28/03/2019
Bonjour,

Nous sommes propriétaire des murs d’un local commercial, celui-ci est occupé par une société qui a été mise en liquidation, le liquidateur a refusé de résilier le bail pour le revendre mais puisque « les caisses sont vides » il ne paie pas non plus les loyers. Il a trouvé un repreneur, et lui impose un avocat qui prend des frais de cession très au dessus de la normale. Le repreneur refuse donc de signer la cession mais le liquidateur de son côté a encaissé l’argent de la cession.
Le repreneur a récupéré les clés et a cependant payé un premier loyer en lieu et place du liquidateur.
Nous sommes en attente de la signature de la cession pour notamment récupérer une partie des loyers en retard sur l’argent de la cession et aussi pour régulariser la présence du repreneur. Qui est légalement tenu de choisir l’avocat pour la cession? Sachant que les frais sont bien à la charge du repreneur. Y a t-il un delai à respecter car la situation peut rester bloquée longtemps comme cela ?

Merci
Réponse de Maître  
Gilles  
HITTINGER-ROUX 
Avocat  
Cabinet H.B & Associés
Le 16/05/2019
Cher Monsieur,

Vous choisissez l’Avocat que vous souhaitez. Un spécialiste sur les procédures collectives me paraît indispensable. Les montants peuvent être libérés immédiatement à l’occasion de la cession. Bien à vous.

Toute l'actualité des commerces et des entreprises